Voyage

Des Pouilles à la Côte Amalfitaine

11 septembre 2017

4500 km et 60h plus tard...

Les Pouilles

Lundi 21 Août - Bologne / Venise

Je ne vous dis pas comme les vacances se sont faites attendre cette année... Vous êtes nombreux à m'avoir posé un tas de questions mais impossibilité totale de tout vous détailler alors résumer ce road trip italien dans un article était la meilleure solution. Une première étape s'impose à nous après 6h de route (enfin, moins parce qu'en Italie, on peut appuyer sur l'accélérateur mais chut...). Alors c'est à Bologne que nos vacances commencent. Nous avions choisi un petit hôtel avec piscine près de l'aéroport. Le soir, nous pensions découvrir un peu le centre mais c'est finalement à Venise que nous avons décidé de passer la soirée puisqu'il n'y a qu'1h30 d'ou nous sommes pour rejoindre cette ville en voiture ! a l'arrivée, petite déception parce que toutes les adresses repérées sur Google Maps étaient: soit fermées, soit FULL donc on s'est retrouvé dans un bel "attrape touristes" comme nous détestons, je vous épargne donc le nom du resto ! Les enfants de Greg ne connaissaient pas cette ville, alors c'était l'occasion de la redécouvrir l'espace d'une soirée et puis c'est Venise, a la fois mystérieuse et amoureuse, on ne se lasse pas de ses ruelles sombres et inquiétantes, ses ponts si étranges, ses coins de rues si changeants, si mystiques, je crois que c'est ce que je préfère dans cette ville. Retour à Bologne.

Mardi 22 Août - Bologne / Mattinata

C'est donc le lendemain que nous profitons d'un petit-déjeuner pour découvrir le centre de Bologne qui est assez mignon. Nous ne pensions prendre que quelques croissants puis continuer notre route, mais nous terminons finalement en Brunch tant les plats font envie ! C'est chez Pappare qui fait des plats de dingue (complètement instagrammables d'ailleurs) que nous nous arrêtons. C'est tendance, jeune, frais et pas très cher. Nous ne pouvons, malheureusement, pas trop trainer puis qu'il nous reste 6h de route pour arriver à la deuxième destination. La route se déroule à merveille (vous savez, depuis que j'ai obtenu mon permis, je peux rouler des heures et des heures même si, je dois l'avouer, cette fois, on s'est bien partagé tous les trajets avec Bébi). Il me tardait de découvrir notre petite villa, réservée en Février et située à Mattinata en plein coeur du Gargano; il s'agit de l'Hôtel Baia dei Mergoli. Je n'ai même pas de photo de notre petite maison avec jacuzzi privé puisque je n'ai fait que des stories ... Mais le lieu est splendide, je vous le conseille vraiment tant c'est charmant et le personnel est adorable. Par contre, sachez qu'il est un peu éloigné de tout.  Eh oui, la tranquillité, ça se paye ! Mais avec la plus belle baie du Gargano accessible a 200 metres : La Baia dei Mergoli dont je parlerai un peu plus loin.

Anecdote: Nous arrivons à l'accueil pour le check-in et je commence à donner les infos en italien mais une personne du personnel au loin indique à une autre que nous sommes arrivés. Cette dernière s'approche de nous et commence à nous parler dans une langue que je ne connais pas ... C'était du russe. En effet, ils attendaient des clients russes et ils ont, évidemment, pensé que nous étions ceux-ci ... Décidément ! 

La villa étant équipée d'une kitchenette, c'est parfait pour des vacances avec enfants, enfin même à deux me direz-vous ! Il y a des centres commerciaux à quelques kms mais la voiture est obligatoire. Sachant que vous pouvez tout à fait arriver en avion à Bari et louer une voiture sur place. Quelques courses plus tard, nous tombons de fatigue sans vraiment prévoir ce que nous ferons le lendemain mais pas de pression, c'est les vacances après tout.

Piscine à disposition de tous les résidents de l'hôtel

Mercredi 23 Août - Mattinata / Vieste

On nous a annoncé, la veille, que nous n'avions pas les petits-déjeuners inclus mais qu'ils nous étaient offerts donc direction la terrasse pour en profiter. Pas d'immense buffet ET HEUREUSEMENT, juste l'essentiel. On s'accorde, pour commencer nos vraies vacances, sur une sortie en bateau l'après-midi mais nous commencerons par une matinée piscine. 

Anecdote: Greg a un garçon de 13 ans et une fille de 11 ans. Je ne peux m'empêcher de partager ce petit moment typique d'un adolescent qui répond; quand on lui demande de venir avec nous se baigner à la piscine, un truc du genre "Vous rigolez, je ne vais quand même pas me baigner ce matin alors qu'on va à la mer cet après-midi, c'est trop !" Fou rire, la magie des adolescents, une réflexion bien à eux. 

Après un bon repas à la villa, direction Vieste qui se trouve à une petite heure de route de Mattinata. On se dirige vers le port chez un loueur de bateaux chez lequel nous avions déjà loué deux ans auparavant. Je vous en ai parlé dans cet article. 100€ la demie-journée et 35€ d'essence (autant dire RIEN en comparaison des bateaux loués en France) et puis location est celle d'un 40 chevaux sans permis bateau nécessaire donc assez sympa pour ceux qui ne l'ont pas. Préférez vraiment un semi-rigide qui vous permet d'aller au plus près des grottes qui ont la beauté des Pouilles. Nous nous dirigeons jusqu'au bout, juste en dessous de notre hôtel, la fameuse Baia dei Mergoli qui, il y a deux ans, avait marqué mon esprit avec ses plages accessibles qu'en ascenseurs ou en bateau. L'eau turquoise contraste avec des falaises blanches de calcaire. C'est divin ! Retour au port et nous décidons de nous arrêter au premier bar, Il Capriccio, qui s'offre à nous pour boire un verre face au coucher de soleil. Le drink est servi avec des amuses bouches juste parfaits qui vous ouvre l'appétit. Exit les chips et cacahuètes ! Nous voyons défiler les plats sur les autres tables et nous décidons de commander nous aussi. Le chef, en personne, nous propose du poulpe et quand je vois arriver l'assiette, je me dis "Bon ok, c'est vraiment raffiné mais ça aura forcément un coût." (Je n'ai, malheureusement, pas de photo, fichues stories). Passage en caisse, le plat n'a coûté que 12€ ! Retour à la villa.

Baia dei Mergoli, fermée au public bien qu'on voit quelques personnes au loin ! Ne me demandez pas comment elles ont pu y accéder

Il Capriccio

Il Capriccio

Jeudi 24 Août - Peschiri 

Le bateau ça fatigue mais pas de temps à perdre ! Une nouvelle journée commence et nous demandons au personnel comment accéder aux plages sous l'hôtel. Il faut se rendre à un hôtel voisin et emprunter leur ascenseur pour accéder à la plage privée, 35€ le parasol et 3 personnes, compliqué, nous sommes 4 mais ils peuvent s'arranger si on le souhaite. OK mais nous, on veut accéder à la plage qu'on a vu hier en bateau. On nous stoppe puisque celle-ci est interdite suite à des accidents survenus en raison d'éboulement de roche. OK encore une fois mais, les plages privées avec parasols etc... C'est pas mon grand kiffe. Bref, nous décidons de reprendre la route et de nous poser sur une plage. Une fois la voiture garée, un italien sur une mobylette et sorti de nulle part, débarque en nous demandant de payer 5 euros pour stationner ici. Finalement, plus loin, il tenait un petit "stand" et mieux vaut le payer si vous souhaitez retrouver votre voiture en état ! Un peu de marche avant d'arriver sur cette petite plage où il y a pas mal de monde. Nous restons une petite heure, enfin jusqu'à ce qu'un bateau de touristes débarque sur la plage. On reprend la route direction un petit village de pêcheurs trop charmant, Peschici qui n'a rien à envier aux petits villages grecs qui ont inondés mes flux de réseaux sociaux cet été. Encore une fois, l'adresse convoitée pour notre déjeuner, est fermée. On se rabat sur un petit resto sur la place du village. Pas de chichis, des verres en plastiques, que des locaux, parfait pour moi, j'adore ça. Forcément, les prix n'en parlons pas, 5€ la pizza. On reprend la route pour terminer notre journée au bord de l'eau mais je n'ai pas le nom de la plage sur laquelle nous nous sommes arrêtés grâce aux voiture garées le long de la route. 

Un peu de marche pour y accéder

Un peu de Londres en Italie

Peschici

Peschici

Peschici

Vendredi 25 Août - Alberobello / Polignano a mare / Ostuni

Nous reprenons notre nouvelle meilleure amie: la voiture ! Direction, aujourd'hui, le village des Trulli (bâtiment typique de la région des Pouilles) qu'il me tardait de découvrir, Alberobello. Un Trullo (pluriel Trulli) est une construction unique au monde dont le toit est conique sur le plateau de Murgie situé entre Bari, Brindisi et Tarente. Cette architecture présente l'inconvénient d'accumuler de l'humidité c'est pourquoi beaucoup des taches ménagères sont faites a l'extérieur. A Alberobello, dirigez-vous vraiment dans le centre historique bien que vous risquez d'en croiser un peu de partout dans la ville. Là, beaucoup de monde mais ça vaut vraiment le coup ! Assez impressionnantes ces petites habitations. Sachez que vous pouvez en louer pour votre séjour mais avec la chaleur et la distance jusqu'aux points d'eau, je ne vois pas bien l'intérêt. Peut-être pour une nuit. 

Cette visite nous prend la matinée et nous avons réservé un restaurant pour le déjeuner mais pas n'importe lequel. Vous savez celui qui se trouve dans une grotte et que l'on voit passer sans cesse sur les réseaux sociaux. Oui, oui, je veux bien parler de la Grotta Palazzese (à Polignano a mare), "une chance" qu'il reste de la place puisque l'agenda sur le site était presque complètement full et il ne restait que cette dispo avant notre départ. N'oubliez, donc, pas de réserver votre table en ligne à l'avance. Pourquoi des guillemets au mot "Chance" me direz-vous. C'est très simple, le lieu est fantastique, magique, orgasmique, tout ce que vous voulez mais qu'on se l'avoue, c'est limite scandaleux le rapport qualité/prix. Pas d'étoile au guide michelin, une obligation de prendre 2 plats par personne (jamais vu ça), un prix minimum de 40€ pour les plats enfin la totale. Je vous assure que notre plat au Capriccio était 10 fois meilleur et de loin. On va retenir qu'il faut y aller pour le lieu, rien d'autre. Résultat de la note; après négociation acceptée pour ne prendre qu'un plat, pas pour les prix mais bon pas du tout envie de prendre deux plats, on a jamais vu ça, roulement de tambour... ATTENTIOOOON: 222€, 4 plats (dont 2 plats de pâtes et 2 de poissons) et une bouteille d'eau. Le serveur nous dit en italien que c'est marrant vous êtes la table 22 et l'addition est de 222 euros. Euh il y a un 2 en trop alors haha... Encore si la qualité des produits était exceptionnelle... Mais là, je peux vous dire que ça ne sera pas le meilleure restaurant de votre vie ! Nous continuons notre journée sur les bords de Polignano non loin du restaurant et on oublie vite l'idée de se mettre sur la minuscule plage puisqu'elle est bondée, direction les rochers mais saut obligatoire pour se tremper. Avis aux amateurs de plongeons, ce spot est idéal et fait, d'ailleurs, parti des lieux de compétitions de plongeons de plus haut niveau.

Le soir, direction Ostuni, petit village qu'il me tardait; là aussi, de découvrir ! C'est très vivant, très touristique mais le charme est là ! C'est tout en hauteur. Le parking en bas du village est bondé donc armez-vous de patience pour trouver une place. Les restaurants n'ont pas de terrasse mais des coussins ou pouf' sur les escaliers. Beaucoup trop mignon. Direction le Riccardo Caffé, pas super facile à trouver mais à ne louper sous aucun prétexte avec ses tables et poufs blanc et bleu posés sur les escaliers, avec une ambiance lounge et feutrée. Autant vous dire qu'on a vraiment mieux manger que le midi et seulement pour quelques euros. Il n'y a vraiment pas photo ! J'ai vraiment adoré Ostuni. 

Alberobello

Alberobello

Alberobello

Grotta Palazzese où la grotte du palais qui est exploitée depuis le 18ième siècle svp !

Polignano a mare

Petit balcon au dessus de l'eau, ça vous tente ?

Polignano a mare

Ostuni

Ostuni

Riccardo Caffè - Ostuni

Samedi 26 Août - Iles Trémiti

Pour cette avant dernière journée dans le Sud, Bébi avait prévu une journée entière à la découverte des Iles Trémiti, un archipel italien situé dans la mer Adriatique, un paradis sur terre véritablement. Accessibles en bateau mais avec équipement obligatoire et skipper si l'on souhaite accoster, comptez presque 2h pour s'y rendre depuis le petit port de San Salvo. Les iles sont a 30 kms de la cote. Nous avions réservé un semi-rigide sur l'application Click & Boat pour 300€ la journée (essence comprise). Là encore, le semi-rigide est parfait pour s'approcher et même entrer dans les grottes des îles. Ce qui était vraiment top dans le fait d'avoir des skippers avec nous, c'est qu'ils connaissent les îles comme leur poche et nous ont montré tout ce que l'on souhaitait ! Les eaux sont turquoises et vraiment PA-RA-DI-SIAQUE. Il s'y cache d'ailleurs un trésor enfouit, une statue complètement immergée de Padre Pio. Elle est haute de 3m et pour toucher la tête du Padre, pas moins de 10m en apnée vous seront nécessaires alors n'oubliez pas vos palmes, masques et tubas. Les eaux sont juste splendides et là encore, amateurs de plongeons, vous trouverez tout autour des îles, des spots idéals pour quelques sensations fortes. Finalement, nous nous sommes posés sur terre qu'une petite heure,seulement le temps de grignoter un petit bout. 

Anecdote: Le bateau disposait d'une douchette a l'eau douce et les skippers nous proposaient toujours de se rincer, en tout cas, eux le faisaient tout le temps mais nous, trop modestes, on refusait... On a compris, dès le lendemain, pourquoi ils prenaient le temps de faire une petite douche ! Je ne vous dis pas les petits boutons qu'on a attrapé, enfin comme des plaques. Ephémère mais essayez de vous rincer car l'eau est très salée et avec le soleil de plomb, réaction dont on se passerait volontiers ! 

Donc si vous êtes de passage dans les Pouilles, je vous "oblige" à découvrir ces îles dont on entend très peu parler, vous serez enchantés, aucun doute ! Je vous laisse avec quelques images qui parlent d'elles-mêmes. Yeux ouverts ou avec masque obligatoires lorsque vous êtes sous l'eau, c'est juste splendide.

Iles trémiti

Iles trémiti

Iles trémiti

Iles trémiti

Iles trémiti

Iles trémiti

Dimanche 27 Août - Parc du Gargano / Vieste 

Dernière journée dans les Pouilles et comme vous pouvez le constater jusqu'à présent, nous n'avons pas arrêté une seule seconde ! Cette ultime journée dans la région était annoncée comme étant plus calme mais tout de même, nous partons en voiture sur plusieurs plages repérées sur Google Maps, rares sont accessibles à pieds, forcément, les plus beaux spots ne sont accessibles qu'en bateau (ouf on les a fait le premier jour, c'est déjà ça !) et sinon c'est prit d'assaut par les touristes ou ce sont des plages privées. On se dirige vers la Spiaggia di Vignanotica. On peut y accéder de deux façons, en voiture (le plus facile et plus pratique) ou par une "petite randonnée" en plein coeur du Parc National du Gargano. On se dit "chouette, ça peut être super sympa et puis 1km de marche, c'est pas si long" ... Ouais, c'est pas si atroce mais sous 40 degrés, je ne vous explique même pas et notre pauvre petit Hubert (bouledogue français) était vraiment exténué ! Après, c'est assez magique de "galérer" autant et découvrir un si bel endroit à la fin de la randonnée. Là encore, avec pas mal de monde mais si vous allez vraiment au bout de la plage, il n'y a personne parce qu'il faut marcher un peu et que le coin est vite à l'ombre sauf que c'est l'endroit le plus beau finalement, nichée au creux des falaises, la plage est parfaite pour profiter de notre dimanche. Il y a deux bars de plage, parfait pour se prélasser toute la journée. C'est, d'ailleurs, ce que nous avons fait. En fin de journée, retour à notre villa pour se préparer et retourner sur Vieste ... Au fameux restaurant en bord de port, Il Capriccio. On profite de leur formule de plats à partager, du style "tapas", 7 plats de qualité ont défilé devant nos yeux pour, tenez vous bien ... 10€ par personne pour des produits frais péchés ! Non, vous ne rêvez pas ! Le séjour s'achève en beauté.

Finalement, cette marche valait vraiment le coup !

Petit coin de la plage de Vignanotica !

Côte Amalfitaine

Lundi 28 Août - Positano

Le temps de prendre un dernier petit-déjeuner, de terminer les bagages, de faire le check-out et c'est reparti pour 3h de route. Je suis un peu triste de quitter ce petit coin paisible sans trop de touristes étrangers et de garder un peu d'Italie encore, enfin la langue quoi ! Vous comprendrez mieux une fois sur la côte amalfitaine. Tout d'abord, je tiens à dire que ça a été la pire route de ma vie de jeune conductrice ! Ultra fatiguant parce qu'on traverse l'Italie du Sud et que c'est un "bordel" sans nom, vraiment. Déjà, oubliez l'autoroute, il n'y en a pas pendant un bon moment et tu as beau roulé en faisant des appels de phares pour qu'on te laisse tracer et bien ... on ne se pousse pas sur la droite, non, non, surtout quand c'est une femme qui est au volant  ! Bref, j'étais épuisée, si bien que j'ai rendu le volant à Bébi pour terminer la route. Nous arrivons à l'Hôtel Savoia qui, il y a quelques années, vous aurait semblé ultra kitsch mais qui fait son petit effet avec ses magnifiques sols plus colorés les uns que les autres. Il est très bien situé puisqu'il est en plein centre ! Oubliez la voiture sur Positano parce que l'unique rue principale est à sens unique, il vous faudra faire tout le tour pour revenir. Parking obligatoire, comptez 25€ la journée ! Je vous annonce tout de suite, inutile de rester plus d'une nuit ... J'ai été, personnellement, très déçue, je m'attendais à trouver beaucoup plus de couleurs (dans le style Cinque Terre) et surtout beaucoup moins de touristes ! OMG, oubliez la Dolce Vita qu'on connait si bien en Italie. Les établissements sont bondés, c'est agaçant bien qu'il y en ait certains à faire ABSOLUMENT. Bref, on se fait un petit spritz avec vue au Franco's, un bar en plein air carrément tendance et splendide, un peu d'attente à prévoir en haute saison, logique. Je crois que ça restera mon plus beau souvenir de Positano. Nous dînons, en tête à tête au Restaurant Terrace Cele, une petite table avec une vue splendide sur la ville, parfait pour un dîner romantique. 

Ces dômes d'églises qui m'ont tant charmée sur la côte amalfitaine

Vue du Franco's

Le Franco's

Terrace Cele

Mardi 29 Août - Côte Amalfitaine

Une nouvelle journée en préparation ! Il faut prévoir de bonnes minutes pour ne faire que quelques kms le long de la côte, les routes sont étroites, toutes en "S" et il y a des bus qui se croisent parfois donc ça prend du temps... Chose plutôt sympa, il y a un tas de petite roulottes au bord de la route où vous pourrez trouver d'énormes citrons puisque c'est la spécialité (eh oui, le limoncello vient d'ici !) et bien d'autres spécialités de la région. Nous décidons d'aller au plus loin sur la côte (au niveau de Cetara), en voiture et de revenir tranquillement, en s'arrêtant petit à petit dans les différents petits villages à voir. Sauf qu'une fois au port, on ne résiste pas à louer, de nouveau un bateau ! Les locaux ne sont pas ce qu'il y a de plus agréables surtout en voyant arriver deux blonds dont une qui parle italien (ce qui leur paraît impossible visiblement), je ne sais pas mais quelque chose ne passe pas enfin je parle surtout des anciens... Bref, on repère directement un loueur de bateaux en sortant du port, vous ne pouvez pas le louper et pour une journée, c'est 70€ (sans essence cette fois-ci). Coup de chance, je pense que si nous avions regardé les prix à Amalfi ou Positano, ils auraient été bien plus chers. Attention, il y a beaucoup de vent donc ce n'était pas si agréable que ça et les eaux ne sont pas exceptionnelles. Encore une petite déception mais ça nous a évité les plages et villages bondés. Nous retournons dans notre petit hôtel et partons à la recherche du restaurant Casa Mele qui est, bien évidemment, je vous laisse deviner... FULL ! Retour dans le centre et nous atterrissons chez un étoilé "Al Palazzo" qui est juste excellent ! Arrivée de la note: un peu plus de 200€ à 4, dont plats avec de la truffe et du homard bleu, avec 2 desserts, du fromage et les cocktails enfin rien à voir avec la grotte de Polignano haha ! 

Côte Amalfitaine

Côte Amalfitaine

Mercredi 30 Août - Sorrente

C'est, encore une fois, l'heure du départ et ça ne nous déplait pas pour une fois ! Nous décidons de prendre un dernier verre dans l'un des lieux que nous imaginons comme le plus sympa et branché de Positano, je veux, évidemment, parler de la Villa TreVille mais il n'y a plus de places et pour les jours à venir l'établissement est privatisé pour les events. Super, décidément, Positano n'est pas fait pour nous j'ai l'impression. Tant pis, de retour en voiture, on se dirige pour notre nouvel établissement, l'Oblò, à Massa Lubrense exactement, près de Sorrente ! Alors là, lorsqu'on découvre la petite maison, c'est juste un soulagement ! Là, on sera bien, aucun doute ! Vraiment les pieds dans l'eau ! C'est magique, cliquez sur le lien de la villa parce que ça en vaut vraiment la peine. Juste le temps de se poser, de faire quelques courses dans des villages bien typiques, de dîner et de se reposer pour notre prochaine journée ! 

Vue de la Villa TreVille

Capri

Jeudi 31 Août - Capri

Nous avions rencontrer Mary le long d'une plage à Marina Grande, Cooperativa Mary & Renato Azzurra Sorrento  qui nous a réservé un semi-rigide pour se rendre à Capri ! Il me tarder tellement de découvrir cette île ! Je suis sûre qu'on ne sera pas déçus cette fois, je le sens ! Coût de la location: 150€ la journée (+ 40€ d'essence). Elle est géniale cette Mary, adorable et elle parle toutes les langues du monde ! Enfin, comme elle dit, on arrive toujours à se faire comprendre avec l'argent. En arrivant a Capri, on fait le tour des grottes, on profite vraiment des eaux turquoises, Hubert aboie lorsqu'il veut se tremper (toujours très rapide avec lui parce que c'est une vraie pierre dans l'eau haha). C'est magique Capri. Un joyau au bout de la péninsule de Sorrente. On s'arrête à la Grotta Azzura, certains pourront penser que c'est un attrape touriste mais je crois que c'est vraiment à faire même si vous ne restez que quelques minutes, c'est simplement, somptueux. Il y a la queue lorsque vous venez à pieds le long d'un escalier mais je vous rassure que même en bateau, il faudra légèrement patienter. 14€ l'entrée par adulte, 10€ par enfant. Parce que vous ne pouvez y accéder que par barque puisqu'on passe dans un minuscule trou dans la falaise pour accéder a une grotte aux eaux époustouflantes.

Anecdote: Lorsque vous serez sur la barque, la bâtelier vous indiquera qu'un petit pourboire ne sera pas de trop ! Enfin, le notre nous a clairement dit "Vous allez payer 48€ en caisse, on y va et lorsque je vous pose à votre bateau, vous pouvez me donner 20€." Je rigole puisque je suis la seule à comprendre mais je rigole pensant que c'était ironique. On donne 4€ à la fin et il nous lache une belle petite insulte dans sa barbe. Euh mec, on vient, quand même de payer 50€ pour une visite de 2€ donc on va se calmer haha ! 

On continue notre découverte des eaux turquoises puis on arrive sur Capri, j'ai hâte, j'ai hâte ! On réussi à trouver une place au port mais attention pas celui des yachts ! ^^ On grimpe dans un taxi trop charmant, propre à Capri, et direction le centre ville ! Vous pouvez monter en funiculaire mais c'était vraiment tentant de le faire en taxi, comptez 20€ donc 40€ aller-retour ! Il y a beaucoup de monde mais je ne sais pas, c'est vraiment agréable pour le coup, les boutiques de luxe se dévoilent devant nous, je revis ! Juste pour le bonheur des yeux. Nous ne souhaitons pas nous éterniser pour déjeuner afin de profiter encore du bateau et de quelques baignades donc nous nous installons au Gran Caffé R. Vuotto de la place principale. Très bon, prenez de petits sandwichs italiens, vous ne serez pas déçus, c'est toujours une valeur sûre on va dire mais prenez en compte que votre coca et votre café vous coûtera presque aussi cher que votre plat haha ! On sillonne les petites ruelles pour s'imprégner de la vie insulaire qui y règne, je suis sous le charme ! Nous repartons avec une seule idée en tête:  RETOURNER A CAPRI ! Je comprends que ma "Chéééérie" Cristina se soit mariée là-bas ! 

Capri

Capri

Capri

Grotta Azzurra

The Red Taxi - Capri

Capri

Capri

Gran Caffé - Capri

Le plus beau Chanel de la terre !

Capri

Marina Grande, où je vous ai shooté le prochain look qui sera publié !

Vendredi 1 Septembre - Sorrente

Après ces vacances bien chargées et grâce au temps pas exceptionnel, on fait une première VRAIE journée de détente avant de se balader en amoureux le soir dans les rues de Sorrente, oui, je le dis et le redis je préfère 1000 fois Sorrente à Positano qui se veut bling-bling sans l'être. Le temps de shooter mon look que vous avez tant aimé avec ma petite robe blanche et nous nous dirigeons au restaurant de l'Hôtel Syrene Bellevue ! Pas de photo encore une fois mais ça ne rendait vraiment rien avec la lumière. En tout cas, les gnocchis alla sorrentina (tout ce qu'il y a de plus simple: des gnocchis à la sauce tomate et à la mozzarella étaient délicieux). Bien motivés pour cette dernière journée sur la côte, nous nous motivons pour découvrir un établissement original, paraît-il: l'Africana Famous Club. La promesse: des hublots dans le sol qui permet de voir quelques poissons dans l'eau ... On repassera mais sinon le lieu est sympa parce qu'il construit dans la roche et est en extérieur et ouvert au dessus de la mer. Par contre, mauvaise soirée puisque c'était une spéciale Peace & Love, merci la disco ! Sinon, en partant, un employé nous a dit que le Music on the rocks était sympa aussi mais étant donné que nous étions vers Positano et qu'on avait un peu de route, on a lâché l'affaire. Pour l'Africana, il y a quelques personnalités qui s'y produisent, l'établissement est assez réputé sur la côte ! D'ailleurs, on a loupé, de quelques jours, la fameuse héritière Djette... PARIS HILTON ! ^^

Syrene Bellevue - Sorrente

Syrene Bellevue - Sorrente

Les quelques hublots... Sans commentaire (qualité vraiment nulle mais de nuit, compliqué avec un iphone !)

Africana Famous Club

Samedi 2 Septembre & Dimanche 3 Septembre - Florence / Retour sur Lyon

Nous reprenons la route une nouvelle fois direction Florence, que nous connaissions déjà, pour faire étape une petite nuit et couper la route du retour en deux. Là encore la route est compliquée... Cette envie de rester sur la voie de gauche alors que j'arrive à fond m'a clairement gavée ! Petit dîner à la Proscuitteria où vous mangerez des produits exceptionnels pour une dizaine d'euros par personne ! Le lendemain, un petit déjeuner sur la Piazza della Repubblica, qui se trouvait au pied de notre appartement AirBnb, au Caffé Paszkowski et c'est définitivement terminé pour ces vacances 2017. On reprend la route pour environ 6h et cette fois-ci, une fois passé Florence, les règles de conduite reviennent à la normale, ça fait du bien.

Pour résumer, nous avons passés d'excellentes vacances. Alors effectivement, nous avons fait beaucoup de route et elles n'ont pas été de tout repos mais je ne regrette pas une seule seconde pour les paysages que nous avons pu découvrir uniquement en Road-Trip. Et ... Merci Bébi pour ces superbes vacances et ... ce programme d'enfer ! ^^



Partager sur
       




Instagram

@Eva_senzacqua


Vous avez aimé

Articles les + vus


Je suis mariéééééeeee !

En savoir +

A propos

En savoir +

Mariage: Au coeur de mes sentiments ...

En savoir +

Mes bons plans

Mais chut c'est un secret


En Musique

En savoir +

A l'abordage !

En savoir +

Des Pouilles à la Côte Amalfitaine

En savoir +

Coups de coeur

J'ai testé, j'ai aimé !


All You Print Is Love, les remerciements du mariage avec Carteland

En savoir +

Le SOIN SIGNATURE de Farah-Emilie Marius pour LA FEMME INSTITUT

En savoir +

Passion dentelle

En savoir +